Les invités

Auteur.ice.s & illustrateur.ice.s

Maisons d’édition & librairies

Musicien.ne.s, Comédien.ne.s, Plasticien.ne.s,
Compagnies, Associations, & Festivals

ALIS, compagnie
Gaëlle Allart, plasticienne
Arioso, orchestre
Babayaga, compagnie
Chiara Basile, Junior Poetry Festival (Italie)
Giulia Camin, Centre international de poésie de Marseille
Quentin Camus, musicien
Aurèle Dumaret, slameuse
L’Écrit du son, compagnie

Fekete Seretlek, orchestre
Masa Jazbec, traductrice, comédienne
Lucie Joy, comédienne
Lire et faire lire, association
Les Machines de Sophie,
compagnie
Léo Mathieu, musicien
Sylvain Moreau, plasticien
Ksenija Mravlja, traductrice, photographe
Guillaume Pihet, musicien

Caterina Ramonda, conteuse, passeuse de poèmes
Éric Ségovia, musicien
Catherine Serre, exploratrice en poésie
Matija Solce, marionnettiste, musicien
Claire Terral, comédienne
Caroline Valette, plasticienne


Auteur.rice.s & illustrateur.rice.s

Chloë Alienor 
Artiste autodidacte (parce qu’il en faut) pluridisciplinaire (dessin, peinture, photo, installation, écriture).
Ses slogans graphiques et poétiques s’écrivent sur le papier, sur des toiles, sur des photos voire même dans la rue !

> retour à la liste

Jean d’Amérique
Né en Haïti en 1994, Jean d’Amérique est poète, dramaturge et romancier. Il dirige le festival Transe Poétique et la revue de poésie Davertige.
Il est publié chez Cheyne, Théâtrales et Actes Sud. Son œuvre a été saluée par plusieurs prix littéraires. 

> retour à la liste

Stéphane Bataillon
Poète, scénariste et journaliste, Stéphane Bataillon se consacre aux formes poétiques brèves, aux nano-littératures et aux expériences d’écritures numériques. Il est fondateur de la revue Gustave et a créée avec le Centre de Créations pour l’Enfance, Gustave Junior, journal consacré à la poésie jeunesse. 

> retour à la liste

Brigitte Baumié
est poétesse et musicienne. En perte d’audition depuis l’âge de 35 ans, cet accident de la vie lui a ouvert les portes d’une langue manuelle et imaginaire très créative : celle des signes (LSF), empreinte d’une culture dont elle ignorait tout. Depuis, elle œuvre à leur reconnaissance de cette langue expressive au travers de la poésie. Elle crée dans les deux langues et traduit la poésie en LSF. Publications: Les mains fertiles, Bruno Doucey éditions, 2015; Passages intermittents, La Boucherie Littéraire, 2016; Pour le reflet d’un oiseau; État de la neige; J’ai tué, ça existe pas: tous 3 aux éditions Color Gang.

> retour à la liste

Fabrice Caravaca
est né en 1977 en Dordogne. Il a publié une dizaine de livres et donne des lectures publiques. Il vit à Limoges où il anime les éditions Dernier Télégramme depuis 2005 ainsi qu’une galerie. Parmi ses dernières publications, on peut citer: Un festin simple, Les inaperçus; Quelques banalités au sujet de la démocratie qui tend à atteindre son degré zéro, collection Hami, Pli; Planète plate, revue Catastrophes, éditions Le Corridor bleu; Mon nom, Plaine Page; Les vaches dansent, Musée et Jardins Cécile Sabourdy; La falaise, Æncrages &Co ou encore La vie aux éditions Les fondeurs de briques; L’homme sans plumes, Collection Petit VA!

> retour à la liste

Mathilde Chèvre
Née 1972, dans une campagne de France entre deux avions pour Bougara en Algérie où ses parents vivaient, Mathilde Chèvre a grandi dans une ancienne ferme des Pyrénées, assez éloignée du monde. Depuis vingt ans, elle vit entre Marseille, le Caire et Damas, dirige les éditions Le port a jauni qu’elle a fondées en 2001, illustre et écrit des livres pour enfants.

> retour à la liste

Claire Delbard
est une amoureuse des livres, ceux qu’elle lit, ceux qu’elle conseille, ceux qu’elle conçoit ou qu’elle écrit, c’est selon. Elle aime les surprises, là où la vie la mène, elle aime la joie des rencontres, et croit par-dessus tout que le livre est un excellent moyen de lutter contre la violence et la barbarie. Ses premiers recueils ont paru à La Renarde rouge. Puis à l’Atelier des Noyers : le Carnet de Bleus, L’Atelier des Z’animots, L’Atelier des Z’expressions et les Z’humeurs de Georgette, La bataille des coquelicots. Plus récemment Villa Émile Meyer, invite à une exploration de la mémoire de l’enfance, au prisme du souvenir.

> retour à la liste

David Dumortier
questionne les bateaux et les arbres, les plumes et les chats à qui il donne sa langue parfois pour nous enivrer de devinettes. Il occupe une place à part, tant en littérature jeunesse pour ses livres marquants et remarqués, qu’en littérature générale. Sa fantaisie poétique se retrouve dans chacun de ses livres (Møtus, Cheyne éditeur, Rue du monde, Al Manar, Actes Sud, etc.)

> retour à la liste

Estelle Dumortier
est née en 1977 à Bruxelles et se consacre à la poésie. Les mouvements du corps dans le texte et en dehors la passionne particulièrement, elle créé donc en 2013 La Traversante, une association qui explore les croisements entre les écritures littéraires, chorégraphiques, musicales, plastiques. Elle a publié deux livres aux éditions La Rumeur libre.

> retour à la liste

Emmanuel Echivard
est poète. Il chausse du 96 pages chrono/litre de vie (cf son livre Pas le temps chez Cheyne éditeur pour le nombre de pages). Chaque mot palpite de vérité sur la feuille. Sa langue est claire et parle haut. Il a publié La Trace d’une visite en 2016 (Prix du premier recueil de poèmes 2017 de la Fondation pour la poésie Antoine et Marie-Hélène Labbé et prix de poésie Maïse Ploquin-Caunan 2017 de l’Académie française). Il est co-directeur de la collection Grands fonds de Cheyne, avec Mariette Navarro.

> retour à la liste

Raphaële Enjary
est illustratrice et graphiste. C’est avec Sophie Dutertre qu’elle découvre la gravure sur bois et la linogravure, des techniques qui affinent son intérêt pour le dessin, étudié à Penninghen, ainsi que pour l’impression artisanale.

> retour à la liste

Natali Fortier
est artiste, autrice et plasticienne franco-canadienne, née par étourderie peut-être du côté de Houston (aux États -Unis d’Amérique) et vivant aujourd’hui en France où elle a su bâtir un univers évocateur de la fragilité des êtres, la beauté de la petitesse et l’impitoyable folie quotidienne, avec une force relevant à la fois du conte et de la poésie.
Natali Fortier aime explorer et expérimenter : livre de papier ou de terre, personnage en volume, mobilier, sculpture, jeux, masques, expositions … Rien ne l’arrête.
À ce jour, elle a publié plus d’une cinquantaine de livres.

> retour à la liste

Bernard Friot
a été enseignant avant de se consacrer entièrement à la littérature jeunesse. C’est en écoutant la manière dont les enfants racontent leurs histoires, mélangeant réalité et imaginaire, qu’il a eu l’idée de recueillir un grand nombre de récits qui ont, peu ou prou, inspiré ses textes. Il est l’auteur des célèbres « Histoires pressées », de romans, de nombreux recueils de poésie et il traduit de l’allemand et de l’italien.

> retour à la liste

Laëtitia Gaudefroy- Colombot
est peintre et art-thérapeute. Elle écrit de la poésie comme elle peint, pour partager la puissance de son émotion. Son travail est proche des éléments, brut et sacré, simple et sensuel, dialogue fragile avec sa mémoire, pour que reviennent les sons, les odeurs, les couleurs, les sens, et ce qui fait son identité : son lien à la terre, au vivant.

> retour à la liste

Albane Gellé
est poète équilibriste de nature indomptée, traversant le paysage littéraire avec fougue et galop de mots. Avec douceur aussi. Elle a été organisatrice d’événements et d’actions autour de la poésie au sein de plusieurs associations. Elle a créé en 2014 « Petits chevaux et compagnie » qui propose des temps et des espaces pour vivre les liens avec le cheval. Elle a publié, entre autre, chez Esperluète éditions, à La Rumeur libre, aux éditions du Seuil, dans la Collection Petit VA!, chez Jacques Brémond, L’Ail des Ours, Cheyne éditeur… Et enfin, une anthologie personnelle remarquable et remarquée au Castor Astral.

> retour à la liste

Cécile Guivarch
n’a pas fait d’études de lettres, elle travaille dans les chiffres et dans les télécoms. Mais ce qui l’intéresse dans son travail, comme dans la vie, c’est que les mots puissent circuler des uns aux autres. Que les mots puissent être des passerelles, puissent nous relier toutes et tous. C’est pour cela qu’elle anime la revue en ligne Terre à ciel. C’est pour cela aussi qu’elle a écrit elle-même quelques livres, parmi lesquels: C’est tout pour aujourd’hui, La Tête à l’Envers; Sans Abuelo Petite, Les Carnets du Dessert de Lune; S’il existe des fleurs, L’arbre à paroles; Renée en elle, éditions Henry; Tourner rond, Collection Petit VA!

> retour à la liste


Benoît Jacques
n’aime pas les étiquettes. C’est sans doute parce qu’on y voit invariablement écrit dessus (en ce qui le concerne) «inclassable». On le dit cultivateur de pensées inavouables, le voilà fabricant d’inoutils; on le dit chasseur d’idées reçues (par la poste) et le voilà oiseau-délire. Décidément, Jojo la plume est insaisissable.

> retour à la liste

Isabelle Jobard
Avec Isabelle tous les gribouillis sont permis et chacun est le début d’une histoire. Elle trempe les poèmes dans l’encre, fait bouger les lignes et transforme les images en mot, les mots en images. Elle saute de case en case, sans jamais s’y laisser enfermer. Son univers souvent très coloré et joueur propose images et textes poétiques, peintures, dispositifs visuels, installations, objets poétiques mis en espace, mis en jeu…

> retour à la liste

Ludivine Joinnot
est bibliothécaire, passeuse de mots, diseuse et raconteuse d’histoires.
La poésie lui semble indissociable de la vie car elle lui permet d’habiter le monde et de tisser du lien avec les autres vivants. Elle tente de saisir chaque occasion pour transmettre et faire cheminer le poème et ceux qui le font naître.
Elle publie en 2022 son premier livre Nous vivons encore à l’Arbre à paroles dans la collection IF.

> retour à la liste

Valérie Linder
est plasticienne, illustratrice et auteure. Passionnée par le dessin, la couleur, le graphisme, les mots la typographie, l’objet livre , le design, ses recherchent interrogent principalement l’espace et les liens à travers les thèmes de la maison, du paysage, de l’enfance et du corps.
Débordante d’énergie créatrice, elle a illustré de nombreux livres de poésie, elle est également auteure. Elle a créée les éditions Dès ce matin où elle publie ses cartes postales et livres-laboratoires spontanés.
Ses principaux éditeurs: L’Atelier des Noyers, Esperluète éditions, L’Ail des Ours, CotCotCot, Chandeigne, Potentille, La Porte, etc.

> retour à la liste

Laura Lutard
est comédienne et artiste du spectacle vivant. Elle publie dans diverses revues et anime régulièrement des événements autour de la poésie contemporaine, comme Le Bordel de la poésie de Paris qu’elle co-dirige aux côtés de Rim Battal et Zoé Besmond de Senneville. Son premier recueil Au Bord du Bord est paru aux éditions Bruno Doucey en avril 2022.

> retour à la liste

Noémie Mahieux
Illustratrice, Noémie Mahieux est passionnée par la création, elle aime illustrer l’imaginaire des rêves conscients et inconscients. Ses pratiques artistiques associent la musique, l’écriture, l’illustration… à toutes les formes de poésies : celle des mots, de la vie, de l’imaginaire. Elle aime transmettre sa passion à ceux qui osent rêver.

> retour à la liste

Jean-Louis Massot
trace sa propre voie depuis belle lurette et entend bien continuer ainsi. Il a été éditeur pendant 25 ans à l’enseigne des Carnets du Dessert de Lune avant de se consacrer entièrement à sa passion, la littérature et principalement l’écriture de poèmes. Dernièrement, il a publié dans la Collection Petit VA! «Aussi les gens», ainsi que d’autres livres aux éditions Gros Textes, Cactus inébranlable, Le chat polaire, L’Âne qu butine, Bleu d’encre, Les éditions du soir au matin, etc.

> retour à la liste

Nina Medved
Traductrice et photographe officielle du Marché de la poésie jeunesse de Tinqueux, Nina est également poète. En 2016, elle décroche le titre de la première championne slovène de poésie slam. Autrice de l’anthologie Kaléidoscope / Kalejdoskop (Collection déplacements, CCE, 2019)traductions: Ziva Cebulj, Masa Jazbec, Nina Medveda, Ksenija Mravlja.
Elle est l’auteure de la photo de l’affiche de la 10e Fête de la Poésie jeunesse.

> retour à la liste

Carl Norac
est un bourlingueur belge & poète. Il a écrit de nombreux recueils de poèmes ainsi que des albums pour la jeunesse chez divers éditeurs. A force de traverser des paysages, les paysages ont fini par le traverser et son écriture se reflète dans le miroir des page comme un voyage. Lire Carl Norac, c’est à coup sûr partir dans un pays que l’on a en soi et que l’on découvre.

> retour à la liste

Olivier Philipponneau
est illustrateur, auteur de bande dessinée et graphiste.
Il grave sur bois la plupart de ses créations qui associent simplicité des lignes et épure des couleurs.
Il intègre aussi son savoir-faire de graphiste dans le processus de création des livres jeunesse qu’il illustre en jouant avec les contraintes d’impression en utilisant des techniques tel que la gravure, la sérigraphie et la risographie.

> retour à la liste


Marie Poirier
Diplômée de l’École Estienne, Marie Poirier est auteure et illustratrice principalement pour l’édition jeunesse. Elle investit aussi le travail du corps par la danse contemporaine qu’elle pratique et enseigne.
En 2022, Marie était l’auteure de l’affiche de la 9e édition de Fête de la Poésie Jeunesse.
Nous lui devons cette année ces drôles de caractères typographiques qui accompagnent la photo de Nina Medved.

> retour à la liste

Rascal
est un artiste belge, auteur et illustrateur. L’histoire raconte qu’il a toujours détesté l’école, préférant les sentiers buissonniers. Ainsi, on peut en déduire qu’il est autodidacte ! Après avoir travaillé dans la publicité, réalisé des affiches pour le théâtre, et fait plusieurs métiers dont celui de rien fiche mais rien fiche bien, il décide de se consacrer aux livres pour enfants.
Qu’on se le dise, Rascal a publié des livres sous le nom de Pascal Nottet et de Marie Ghislain.
Son principal éditeur est L’école des Loisirs. Il a publié Rage dedans dans la Collection Petit VA!

> retour à la liste

Gaëlle Rauche
est poétesse, slameuse, psychologue et guérisseuse. Elle écrit, elle clame, déclame, elle accompagne chacun(e) vers lui(elle) m’aime en France et à l’étranger, à travers les mots et une sensibilité à fleur de rimes. Elle est la première femme à remporter la coupe de France de Slam de Poésie en 2016

> retour à la liste


Léo Righini Fleur
Le talentueux Léo Righini-Fleur est illustrateur et concepteur de livres pour l’enfance. De la création à la manipulation de ses objets éditoriaux, le jeu est au centre de sa démarche : jeux de construction, jeux de mots, jeux graphiques… Il peut ainsi interagir avec ses lecteur·ice·s et partager des histoires amusantes, des contenus scientifiques et des expériences poétiques. Il prolonge cet échange lors d’ateliers littéraires et plastiques avec des enfants et des jeunes adolescents en milieu scolaire.
Il est diplômé de l’école Estienne (Paris) en Illustration en 2017 et de la HEAR (Strasbourg) en Didactique visuelle en 2020. Il est en charge du visuel et de la mise en page du journal de poésie GUSTAVE JUNIOR.

> retour à la liste

Dominique Sampiero
est écrivain, scénariste et poète. Instituteur et directeur d’école maternelle, il quitte l’Éducation Nationale en septembre 1999, pour se consacrer entièrement à l’écriture. Il a publié de nombreux ouvrages aux éditions Lettres Vives, Lieux-dits éditions, La boucherie littéraire, Gallimard, Grasset, Rue du Monde, etc. En 1998 sort un livre d’entretien avec Bernard Noël aux éditions P.O.L. Il est notamment connu pour avoir co-signé deux scénarios de longs métrages, réalisés par Bertrand Tavernier : Ça commence aujourd’hui et également Holy Lola en 2004, adapté de son roman du même nom. Il anime des ateliers de parole et de création.

> retour à la liste

Jean-Pierre Siméon
est poète, romancier, essayiste et dramaturge. Il est l’auteur de nombreux recueils de poésie, et notamment pour la jeunesse aux éditions Cheyne et Rue du Monde. Il a été « poète associé » du centre dramatique national de Reims durant 6 ans, à l’invitation de son directeur Christian Schiaretti, puis devient «poète associé» du théâtre national populaire de Villeurbanne où jouera notamment sa pièce Stabat Mater Furiosa. Sa pièce Philoctète est créée à l’Odéon-Théâtre de l’Europe en 2009 avec Laurent Terzieff en comédien principal. Depuis janvier 2018, il dirige la collection Poésie/Gallimard.

> retour à la liste

Pierre Soletti
commence par suivre les cours d’hyperkhâgne à Marseille, puis, contre toute attente, se met à publier des livres pour éveiller la jeunesse contre le travail, à écrire des spectacles, il a composé 80 chansons selon la police, une trentaine de livres d’artiste selon sa grand-mère, trois films, un essai sur Jacques Prévert, deux opéras-rock, dix enregistrements pirates ou presque, a monté huit expositions officielles et autant d’officieuses, a tagué des slogans sur les murs d’ici ou de là… et encore quelques autres choses dont il ne se rappelle jamais sur le moment. Il se rappelle qu’il est auteur associé du Centre de Créations pour l’Enfance et co-fondateur de la fête du livre jeunesse de Tinqueux.

> retour à la liste

Fabienne Swiatly
fait de la soudure. Ses mots souvent se baladent en bleu de chauffe. Ses mots, débordent de la page parce qu’ils sont vivants. Pris dans la matière de vivre. Elle dit d’elle-même qu’elle vient du pays du zéro pointé en dictée… C’est dire si sa façon de ne pas plier tout à fait, de hisser ses mots au plus haut dans la voilure de la littérature, fait mieux résister aux intempéries de l’existence. Elle écrit des récits aussi bien que de la poésie, ou des pièces de théâtre. Poète associée du Centre de Créations pour l’Enfance, elle a dirigé la revue VA! et se consacre à la rédaction en chef de GUSTAVE JUNIOR à présent. Ses éditeurs: Bruno Doucey, Color Gang, La Fausse aux ours, Éditions des Lisières, L’Amourier…Dans la Collection Petit VA! Elle a publié: Cheval magnifique et Aujourd’hui.

> retour à la liste

Silvia Vecchini
est autrice d’albums illustrés, de romans jeunesse et de bandes dessinées, mais elle est également passionnée de poésie !
Elle vit en Italie.
Certains de ses livres ont été traduits en France, mais aussi en Espagne, Pologne, Corée du Sud et d’autres pays.

> retour à la liste

Laurence Vielle
est poète, comédienne, diseuse d’images, récolteuse de palabres. Elle a reçu de nombreux prix littéraires en Belgique et en France, notamment le Prix Charles Cros pour son livre Ouf! Elle écrit-dit car pour elle, la poésie est oralité. Elle aime dire les mots, les faire sonner, les scander, les rythmer. Claude Guerre dit à son sujet : « Laurence Vielle ne manque pas de souffle», de là à dire qu’elle ne manque pas d’air, il n’y a qu’un pas que nous franchissons allègrement puisque, ce qui frappe chez cette artiste, c’est sa spontanéité osée. Elle publie principalement chez Maelström, et a commis, pour notre plus grand plaisir, un livre dans la Collection Petit VA! Cirque!

> retour à la liste

Dorothée Volut
aime l’incandescence et la justesse. Ses mots font toujours pile le poids de lettres qu’il faut. Avec elle les vers balancent et nous laissent en suspend. À la suite d’un cursus aux Arts décoratifs de Paris – section théâtre et scénographie, elle décide de se consacrer entièrement à l’écriture et à la transmission de celles-ci par intermédiaire d’ateliers ou de lectures publiques. Ses éditeurs: Atelier des Noyers, Eric Pesty, Contre-pieds, Fidel Anthelme X, Contre-mur…

> retour à la liste



Maisons d’édition & librairies

3œil est une maison d’édition née en 2016 des envies et savoir-faire des membres de l’atelier 3œil. Spécialisés en illustration, graphisme et fabrication, le livre est pour eux un lieu d’expérimentations, pensé comme un tout. Des premières esquisses à l’impression, le même soin est accordé à chaque étape du projet. Dernière arrivée à l’initiative : la collection Philonimo poursuit ces recherches et part à la découverte de grands philosophes.
www.3oeil.fr

> Retour à la liste

L’Ail des ours se consacre à la poésie contemporaine. La priorité y est donnée à une poésie des sens, des sensations qui exalte la vie dans sa diversité, ses couleurs uniques, son allégresse, ses doutes, ses questionnements, ses révoltes, ses colères, son rapport sensible au monde. Pleine de vitalité et de générosité comme la plante du même nom. 
Voilà ce que ces éditions souhaitent semer dans nos jardins.
www.editions-aildesours.com

> Retour à la liste

L’Atelier des Noyers
publie des petits livres élégants. Il invite des créateurs (auteurs et illustrateurs) à relever le défi de jouer ensemble la partition de l’émotion de la première rencontre.
Concevoir, accompagner et partager sont les maîtres mots du travail de l’Atelier des Noyers.
www.atelierdesnoyers.fr

> Retour à la liste

Benoît Jacques Books
Entre autres égarements, Benoît Jacques publie depuis 1989, au gré de sa fantaisie et de son inspiration, des ouvrages où s’expriment, dans le désordre, son goût pour le dessin, l’écriture, le papier, l’odeur de l’encre et les machines à imprimer. Fuyant les étiquettes, brouillant volontairement les pistes, il distribue ses productions à la façon d’un colporteur, nourri des liens humains que lui apporte cette aventure éditoriale.
benoitjacques.com

> Retour à la liste

La Boucherie Littéraire
publie des poètes contemporains de langue française. La forme poétique privilégiée est le retour à la ligne lié à un travail de réflexion sur l’écriture et la forme du poème. 
Par ailleurs, elles accompagnent le livre pour qu’il puisse rencontrer son lecteur. Aussi, la Boucherie littéraire privilégie la vente en librairie. Pour elle, éditer est un acte de création à part entière. 
laboucherielitteraire.eklablog.fr

> Retour à la liste

Les éditions Cheyne publient de la littérature contemporaine avec le double souci de faire connaître de nouveaux écrivains et poètes, et d’accompagner l’œuvre de ceux qu’il a découverts. Dans le panorama de l’édition française, Cheyne fait entendre, à travers des œuvres reconnues, une tonalité poétique singulière, où l’expression d’une expérience intérieure rejoint volontiers le questionnement des formes.
www.cheyne-editeur.com

> Retour à la liste

Les éditions CotCotCot publient des livres pour les enfants – mais pas que – aux formats papier et numérique. À leur catalogue, des textes poétiques, justes, humanistes qui s’adressent aussi bien à l’adulte à venir chez les enfants qu’à l’ancien enfant chez les adultes. 
Les rencontres et projets construisent, pixel à pixel, la ligne éditoriale de cette maison d’édition jeunesse curieuse et originale.
www.cotcotcot-editions.com

> Retour à la liste

Les éditions Bruno Doucey
Portées par la conviction que la poésie est vitale, les éditions Bruno Doucey ont pour vocation d’élargir les horizons et de défendre une poésie exigeante, généreuse et humaniste auprès du plus grand nombre.
Elles publient des recueils bilingues, romans sur les poètes, anthologies thématiques, recueils jeunesse… d’auteurs renommés aussi bien que des jeunes plumes, issus du monde entier : de France bien sûr, mais aussi des États-Unis, d’Irak, du Canada, d’Haïti, de Corée…
www.editions-brunodoucey.com

> Retour à la liste

Les éditions du Centre de Créations pour l’Enfance
www.creationspourlenfance.org

> Retour à la liste

Les éditions Franco-Slovènes & cie créées par Zdenka Stimac s’attachent à faire connaître des auteurs slovènes en France.
http://editions-franco-slovenes-cie.e-monsite.com

> Retour à la liste

Les éditions des Lisières sont fondées en 2016 dans la Drôme. Elles abritent des voie/x poétiques. Considérant que la poésie ne s’arrête pas au poème mais qu’elle constitue une inscription de l’humain sur terre, la maison souhaite faire entendre une diversité de voix et particulièrement des voix discrètes, notamment des voix rurales, de femmes et de colonisé·e·s. Une part importante du catalogue est tournée vers l’édition bilingue.
editionsdeslisieres.com

> Retour à la liste

Les éditions Møtus proposent des livres remarqués pour leur originalité, leur poésie, leur invention, leur humour et leur exigence. Plusieurs collections : POMMES PIRATES PAPILLONS, consacrée spécifiquement à la poésie pour jeune public de 6 à 106 ans ; MOUCHOIRS DE POCHE propose de jolis petits livres illustrés en toute liberté par l’auteur, et enfin ALBUM. Les éditions revendiquent le terme d’INCLASSABLES appliqué à leurs autres ouvrages.
editions-motus.com

> Retour à la liste

Le Ô des mots est une maison d’éditions jurassienne atypique.
Elle propose des collections de micro-éditions graphiques, poétiques et ludiques, accessibles à tous.
https://www.facebook.com/leodesmots

> Retour à la liste

Le Petit Flou
Aujourd’hui, au catalogue, une cinquantaine de petits livres par la taille (8x11cm) où tout – ou presque ! – est réalisé par les soins de Fabrice Feuilloley : fabrication du papier à la main, composition typographique, couture etc. Chaque ouvrage fait l’objet d’un tirage unique de 110 exemplaires. Il n’y a que les auteurs qui ne sont pas préfabriqués. 

> Retour à la liste

Le Port a jauni publie des albums et de la poésie bilingue, français/ arabe : de jolis livres au bord arrondi et à la reliure agrafée, des livres qui témoignent d’une autre culture mais aussi et surtout qui donnent à voir la langue de l’autre.
Certains titre du catalogue sont disponibles en version sonore, dans les deux langues, en libre écoute sur leur site, pour que chacun.e puisse les écouter, ici, là-bas, à la bibliothèque, chez soi, ou de l’autre côté de la mer.
www.leportajauni.fr

> Retour à la liste

Les Venterniers
Fabriquer des livres à la main. Fabriquer des livres pour faire résonner la parole d’un créateur. Fabriquer des livres qui renforcent les liens. Fabriquer des livres avec du temps.
Un éditeur précieux, fabriquant de belles découvertes. 
www.lesventerniers.com

> Retour à la liste

Librairie la Belle image – librairie militante ! (Reims)
https://la-belle-image.fr

> Retour à la liste

Librairie le Chat de Gouttière – librairie spécialisée jeunesse (Reims)
www.lechatdegouttiere.fr

> Retour à la liste


Musicien.ne.s, Comédien.ne.s,
Plasticien.ne.s, Compagnies,
Associations, & Festivals

ALIS
a été fondée en 1982 par Pierre Fourny.
ALIS a longtemps conçu des spectacles sans parole, focalisés sur la manipulation d’objets et d’images. À partir des années 2000, Pierre Fourny s’intéresse plus intensément à la manipulation des lettres de l’alphabet latin et invente une pratique artistique qu’il nomme la Poésie à 2 mi-mots. Les créations d’ALIS débordent de plus en plus généreusement du cadre de scène et font l’objet d’installations, d’éditions, d’ateliers, etc.

> retour à la liste

Gaëlle Allart
est artiste plasticienne associée du Centre de Créations pour l’Enfance. Ses personnages, nés de subtiles superpositions de réalités où l’enfance n’est jamais loin, débordent de poésie. Les figures, aux nombreuses disgrâces physiques (qui en font justement toute la grâce), relèvent à la fois du rire et de l’étonnement. Véritable refuge de rêveries infinies, la précision d’exécution de Gaëlle Allart font de ses œuvres, des œuvres uniques.
Elle crée chaque année le décor de la Fête.

> retour à la liste

Arioso
Formé en 1989, l’ensemble symphonique Arioso s’est au fil des ans étoffé en même temps que son répertoire, allant de harpentier à Sibélius, en passant par Haydn, Mozart, Shubert et Shumann. Aujourd’hui dirigé par la violoncelliste et chef d’orchestre Annie Billoud-Manceaux, le petit déjeuner en musique est un RDV attendu de la Fête de la poésie jeunesse.

> retour à la liste

Cie Baba Yaga
est une compagnie de marionnettes lilloise créée en 1997 par Véronique Canevet, scénographe et marionnettiste. Rejoint par Benoît Flament, comédien marionnettiste. Axées, ou désaxées, selon un solide humour pop, les marionnettes pointent du doigt nos petits travers. Comme il vaut mieux en rire qu’en pleurer, regardons avec dérision les forces et faiblesses de notre humanité et rêvons.

> retour à la liste

Chiara Basile
a fondé la librairie jeunesse Léggere Leggère a Castel Maggiore, pres de Bologna. Depuis 2019, elle est l’une des organisatrices du Junior Poetry Festival, le premier festival international de poésie jeunesse en Italie. A été membre du jury du BRAW Poetry 2021 et 2022. 

> retour à la liste

Guilia Camin 
est responsable de la bibliothèque de poésie contemporaine du Centre International de poésie de Marseille et chargée de mission du dispositif  « Rendez-vous en bibliothèque » au sein de la Métropole Aix-Marseille-Provence.

> retour à la liste

Quentin Camus
Véritable touche-à-tout, ou devrions-nous dire, tape-sur-tout, le percussionniste agrémente sa batterie d’un cajon, de congas et de bongos pour nous faire voyager et danser allégrement. Sur scène, il montre une capacité d’adaptation et une richesse de propositions aussi généreuses qu’étonnantes. Un pur passionné qui met en valeur chaque texte dans un écrin de rythme. Il se produit dans de nombreuses formations, mais aussi dans des comédies musicales et même dans un cirque !

> retour à la liste

Aurèle Dumaret
Poète, clowne et sculptrice, Aurèle Dumaret puise dans les détours d’un parcours transdisciplinaire, où il est question d’identités multiples et d’états de présence, pour mener une recherche constante sur ce qui anime le vivant. En janvier 2022, naît son double « Malangue ».

> retour à la liste

L’Ecrit du son
a été fondé par Patricia Audo et Rémy Peray. Lui, taille les sons sur mesure et joue avec talent de divers instruments de musique, tout en manipulant des oscillateurs à la recherche du son perdu, de l’échantillon retrouvé ou inversé. Elle, taille des mots d’auteurs avec sa voix magique. Ces deux-là font la paire et gagne à être écoutés sous toutes les latitudes et altitudes. On peut dire sans trop de risques, qu’ils mixent leur vie sur plusieurs pistes.

> retour à la liste

Fekete Seretlek
Six musiciens et cinq voix venus de Prague, toujours prêts à faire la fête : la folle bande de Fekete Seretlek s’amuse des motifs de toutes les musiques du monde, les réutilise, les change et les mélange pour recréer ses propres compositions originales.

> retour à la liste

Masa Jazbec
enseigne la pédagogie dans une école élémentaire de Ljubljana en Slovénie. Passionnée de théâtre et de poésie, elle est une formidable passeuse de mots.

> retour à la liste

Lucie Joy
est une artiste chanteuse, slameuse basée à Reims. Son premier EP « On The Run » propose une pop volcanique. Elle invite à rester sauvages, c’est un beau programme. Exploratrice débordante d’énergie et mordue de poésie, Lucie Joy commence à jouer dans les rues avant de se passionner pour les scènes ouvertes, le slam et l’improvisation.

> retour à la liste

Lire & faire lire
L’association Lire et faire lire a pour ambition de transmettre l’amour de la lecture en pariant sur le lien intergénérationnel. Ses bénévoles, tous âgés de plus de cinquante ans, se déplacent dans les écoles, les crèches, les centres de loisirs, etc pour offrir des lectures aux enfants.

> retour à la liste

Les Machines de Sophie
Sophie Moreau (Melle Sophie) et Ameline Bernard (Melle Solange) installent leurs machines à écrire poétiques et farfelues partout : Festival du livre, de poésie et d’écriture, d’arts de la rue, écoles, médiathèques, pages, salons…
Leur spectacle clownesque, immersif et participatif réussit le pari de faire entrer le spectateur dans la dimension créative de l’écriture.

> retour à la liste

Léo Mathieu
Après une formation classique au CRR de Reims en Violon-Alto, Léo Mathieu commence à s’intéresser à d’autres styles de musique, notamment le Jazz, et fait ses armes en improvisation. Il passe quelques années en Bretagne à s’essayer à la musique irlandaise, au Bluegrass ou au Blues… Il revient à Reims pour intégrer la scène Jazz manouche. Il accompagne plusieurs groupes de soul, funk, fanfare… Depuis 2016, il est membre du groupe Swing Shady, qui mêle harmonies vocales, rythmiques Swing/Hip-Hop et improvisations diverses.

> retour à la liste

Sylvain Moreau
Artiste plasticien, associé du Centre de Créations pour l’Enfance, il conçoit et réalise des expositions sur mesure depuis plus de 15 ans. Il est notamment à l’initiative de la Collection de jeux d’artistes qui fête ses 10 ans cette année. Il a illustré plusieurs livres, notamment Auguste ne sait plus grand-chose du monde (éditions du Centre de Créations pour l’Enfance en 2017) et De l’incendie dans une boîte d’allumettes (de Barre Phillips & Pierre Soletti). Il collabore avec de nombreux artistes un peu partout en France et à l’étranger.

> retour à la liste

Ksenija Mravlja
Traductrice, photographe et voyageuse inconditionnelle. Aussi bien en traversant les frontières physiques que celle de la poésie. Elle est également une grande lectrice.

> retour à la liste

Guillaume Pihet
Ouvert aux quatre vents, Guillaume Pihet circule librement entre rock et musiques de transe. C’est un musicien de scène et de studio (Rosedale, Aziz Sahmaoui & University of Gnawa, Grand Media Blackout, Lansiné Diabaté…), mais également un pédagogue averti. Il enseigne à la Music Academy International de Nancy, et a publié différentes méthodes : « Afropulsation », « Entre Tradition et Systèmes » et « Triplet Control for the snare drum ». Il est endorsé par les marques ASBA, manufacture française de batterie depuis 1927, qui le soutient dans tous ses projets.

> retour à la liste

Caterina Ramonda
est membre du jury du BRAW Poetry en 2021 et 2022. Elle est également formatrice en littérature jeunesse, mais aussi conteuse et s’intéresse au plurilinguisme et à la poésie. Elle est la traductrice italienne de séries Ariol et Mortelle Adèle. 

> retour à la liste

Eric Ségovia
est un guitariste d’influence punk – rock – blues. Cofondateur du groupe Facteur Zèbre, il affine son jeu auprès de guitaristes prestigieux tels que Bob Brozman ou Woodie Mann (NY). Il a composé la bande originale de la performance «À vous de voir» pour le Musée Ingres de Montauban, sur des textes originaux de son ami Pierrot, publiés par le Musée Ingres dans la Collection Døuble Zérø & repris dans le livre SHAKESPEARE DANS UNE BAIGNOIRE, éditions Dernier Télégramme, 2023. Vient de paraître son solo GANAGOBIE OUEST.

> retour à la liste

Catherine Serre
navigue de l’écriture au montage son, de la performance à la création vidéo, cherche une langue rythmée et imprégnée des forces du sonore, se demande comment revisiter le temps dans ce monde déarticulé, participe à des revues, provoque des lectures, fait partie du groupe Ecrits Studio où elle explore la poésie performée, le poème à lire dans l’action, avec des objets et des créations plastiques.

> retour à la liste

Matija Solce
est musicien, marionnettiste, metteur en scène, comédien et incroyable organisateur de manifestations en pleine air. Dans ses œuvres, il relie étroitement la musique et le théâtre. Ses concerts se transforment souvent en représentations théâtrales interactives, ou ses spectacles de marionnettes deviennent des compositions musicales.

> retour à la liste

Claire Terral
est comédienne. Elle a choisi depuis une quinzaine d’années de privilégier les petites formes et la lecture à voix haute. Elle aime dire qu’elle met «les mots debout» pour ses lectures qu’accueillent de nombreuses structures. Elle dirige des ateliers de pratiques artistiques, anime des formations autour de la lecture à voix haute, et accompagne de nombreux poètes. Elle peint, écrit, et aime inventer des rencontres…

> retour à la liste

Caroline Valette
est artiste plasticienne. Sans nul doute influencée par le land-art, les nouveaux réalistes ou l’arte povera, elle possède une forme d’expression qui lui est propre. Elle conçoit et matérialise des assemblages uniques avec des objets souvent glanés autour de lieux particuliers où elle s’installe pour créer, que ce soit dans un espace fermé ou à ciel ouvert… Chaque projet est l’occasion d’une nouvelle aventure…
Elle réalise, à l’occasion de cette 10e édition de la Fête, un grand Castelet, installé devant le Centre de Créations pour l’Enfance.

> retour à la liste